L'actualité
Facebook
Twitter

A défaut de Vérité, on évitera le mensonge.

Coupe d’Algérie (finale) : L’ES Sétif en marche pour un troisième doublé

Lundi 3 Juillet 2017

L'ES Sétif aborde la finale de la Coupe d’Algérie mercredi (16h30) au stade du 5-juillet (Alger) face au CR Belouizdad avec un ascendant psychologique après avoir réussi à s’adjuger son huitième trophée en championnat national. Une aubaine aussi pour remporter son troisième doublé de l'histoire.


L'Entente vient de récupérer sa couronne de champion d'Algérie, une saison après l'avoir perdue au profit de l'USM Alger, alors que personne ne prédisait un tel sacre pour les Sétifiens (le 26e toutes compétitions confondues nationales et internationales) au vu de leur début très difficile cette saison, marquée avant son coup d'envoi par leur disqualification de la Ligue des champions d'Afrique.
Un coup dur que le club cher au président Hacen Hamar a réussi à surmonter, alors qu’après les incidents du match à domicile contre les Sud-Africains de Mamelodi Sundowns, futurs champions d'Afrique 2016 (défaite 2-0) et ayant conduit à cette sanction, tout le monde à Sétif croisait les doigts de peur de voir son équipe entamer une descente aux enfers.
Des inquiétudes légitimes au vu du parcours de début de saison de l'équipe, entraînée à l'époque par Abdelkader Amrani et qui a trouvé du mal pour reprendre ses esprits et aller conquérir par là même le titre de champion qu'elle a perdu une année auparavant.
Connue pour son second souffle, l'Entente va néanmoins revenir au-devant de la scène dès le début de la phase retour. La défaite concédée sur le terrain de l'USM Alger, lors de la 14e journée, a sonné le glas à Amrani et fut la goutte qui a fait déborder le vase, non sans pousser les coéquipiers du capitaine Abdelmoumen Djabou à se révolter.
Dans la foulée, le coach Kheïreddine Madoui, l'architecte du trophée de la Ligue des champions de 2014, consent à faire son retour au bercail après une expérience d'une année sur le banc de touche d'Al-Wihda d'Arabie Saoudite, un come-back gagnant puisque le jeune technicien de 40 ans va complètement métamorphoser les Noir et Blanc qui ne tarderont pas à enclencher leur opération de résurrection pour gravir les échelons et se hisser, au fil des journées, en tête du classement.
A l’arrivée, les protégés de Madoui vont terminer champions avant l’heure. Une motivation supplémentaire pour se tourner vers l’autre défi, celui de s’offrir le doublé.
Pourtant, la mission n’était guère facile pour atteindre la finale, car il fallait vaincre le dauphin, le MC Alger, de surcroît sur son terrain. Un test grandeur nature duquel les coéquipiers de Djabou s’en sont sortis indemnes (3-2 a.p).
Mercredi, les Noir et Blanc vont tenter de rééditer le coup de 2012, lorsqu’ils avaient battu le CRB (2-1 a.p) pour s’adjuger leur huitième trophée en "Dame" coupe et leur deuxième doublé (championnat et coupe nationaux) de l’histoire, le premier ayant été acquis en 1968. Alors, l’année 2017 sera-t-elle celle du troisième doublé? 

Redacteur En chef
Lu 374 fois






Pub avec texte