L'actualité
Facebook
Twitter

A défaut de Vérité, on évitera le mensonge.

Elles ont enregistré une hausse de 50% : Plus de 250.000 véhicules importés en six mois

Mardi 24 Juillet 2012

Elles ont enregistré une hausse de 50% : Plus de 250.000 véhicules importés en six mois
La place de la voiture dans la vie quotidienne des Algériens est très importante, en effet elle est une nécessité pour tous  pour se rendre au lieu de  travaille, faire ses courses, aller chez le médecin, elle est  devenue indispensable parce que les transports publics ne sont pas performants. A ce titre, le marché algérien de l’automobile est en continuelle hausse.
 
En effet, il a encore progressé, durant le premier semestre 2012, les Algériens ont importé plus de 250.000 véhicules de transport de personnes ou de marchandises selon les statistiques fournies par  le Centre National de l ‘informatique et des Statistiques(CNIS) des Douanes. Il est à noter, que la tendance est à la hausse de l’ordre de 50 % comparativement à la même période de l’année dernière.
 
A cet effet, le montant de l’importation de ces produits est estimé à plus de 3 milliards de dollars. Il convient de savoir, que la part des concessionnaires de l’automobile dans ces importations représente plus de 94 % soit plus de 248.000 unités importées alors que les véhicules importés par des particuliers représentent moins de 6% soit un peu plus de 14.000 unités.
 
Aussi, selon toujours le rapport du CNIS, les marques françaises occupent toujours le haut du tableau dans la préférence des algériens puisque c’est Renault qui est à la première place avec plus de 63.000 véhicules suivie par Peugeot avec 26.000 unités. A la troisième place c’est Hyundai avec près de 23.000 véhicules importés durant le premier semestre de l’année 2012.
 
Cela dit, ces constructeurs automobiles ont enregistré une hausse de leurs volumes d’importations variant entre 95 à 96 % notamment les deux marques françaises comparativement à la période de référence de l’an dernier.
 
D’autres parts, le Salon national de l’automobile d’Alger est devenu une destination très prisée des Algériens avides de véhicules  et de  nouveauté. En effet, depuis quelques années, le Salon de l’automobile d’Alger est devenu  un lieu où des nouveautés, sont dévoilées au grand public. Avec une évolution de plus de 40%, le marché automobile algérien ne cesse d’affoler les compteurs depuis la « mini-crise » de 2009 et la suppression du crédit à la consommation.
 
Aussi, les augmentations de salaires avec effet rétroactif auront néanmoins permis au marché de rebondir de plus belle pour se atteindre les alentours des 400.000 ventes/an. Par ailleurs,  la première voiture Renault fabriquée en Algérie pourrait être livrée d’ici 18mois après la conclusion de l'accord. L'usine va fabriquer 75.000 véhicules dans une première étape, une production appelée à augmenter à 150.000 véhicules dans une seconde étape.

Ahmed Amine Bechar
Lu 144 fois






Pub avec texte