L'actualité
Facebook
Twitter

A défaut de Vérité, on évitera le mensonge.

Entreprenariat des jeunes : Sellal promet de nouvelles mesures

Lundi 20 Mars 2017

C’est le Premier ministre Abdelmalek Sellal en personne qui a présidé l’ouverture des premières assises nationales sur les petites entreprises dédiées aux jeunes.


Elles se tiennent à l'Ecole supérieure d'hôtellerie et de restauration à Ain Benian, (Alger), en présence du secrétaire général de l'Union générale des travailleurs algériens (UGTA), Abdelmadjid Sidi Saïd, et des membres du Gouvernement.  
Plus de 1000 jeunes entrepreneurs venus de différentes régions du pays prennent part à ces assises organisées par la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs sous le haut patronage du président de la République, Abdelaziz Bouteflika. 
Dans son allocution, Sellal a rappelé les engagements de son gouvernement visant à aider et accompagner les jeunes entrepreneurs dans leurs projets d’investissements.
En effet, le Premier ministre a indiqué que de  nouvelles mesures allaient être prises pour les jeunes entrepreneurs désirant investir dans les  activités de production.
«Nous allons prendre de nouvelles mesures pour tous les jeunes désirant investir dans des domaines producteurs qui couvrent les besoins du marché national», a-t-il affirmé.
Sellal n’est pas allé par trente-six chemin pour afficher les ambitieux de son gouvernement, à savoir réduire les importations et faire face à la crise engendrée par la baisse des prix du pétrole.
«Nous devons aller vers le bon sens: produire tout ce qui est importé ici en Algérie. La volonté du gouvernement est d'orienter les futures micro-entreprises vers la production pour couvrir nos besoins», a-t-il insisté.
Afin d'encourager ces jeunes entrepreneurs, Sellal a également annoncé un rééchelonnement  du remboursement des crédits contractés par ces entreprises pour résoudre leurs problèmes en termes de liquidités.
«Nous n'allons pas vous donner de l'argent, nous allons juste vous aider à rapporter de l'argent par vous-mêmes», a-t-il dit.
L'Etat «continuera d'apporter son aide aux porteurs de projets et de renforcer les capacités des  petites entreprises notamment celles activant dans les secteurs à haute valeur ajoutée ou ceux  s'inscrivant dans la chaine de valeur mondiale à l'instar des technologies de l'information et de la communication, de l'industrie mécanique et l'agro-alimentaire», a indiqué Sellal.
Il a précisé à ce propos, qu' «une orientation qualitative a été enregistrée vers les projets à  caractère, tertiaire et industriel après arrêt du financement des activités non productives»,  soulignant que le Président Bouteflika «n'a de cesse d’appeler les jeunes à œuvrer au développement et à la promotion de l'économie nationale». 
Peu avant le début de la rencontre, Sellal a visité une exposition des start-up spécialisées  dans le domaine des technologies de l'information et de la communication et a entendu des exposés sur les réalisations des jeunes ainsi que leurs préoccupations, insistant sur la nécessité de l'investissement local et la génération d'emplois.
A l'ouverture, un film documentaire a été projeté sur les différentes étapes de la politique  initiée par le président de la République en matière de prise en charge des jeunes et de leur  promotion. A cette occasion, le président de la République a été décoré par la Fédération nationale des jeunes entrepreneurs en reconnaissance de ses efforts consentis en direction de cette frange de la société. 
 

Par Z. Radji.
Lu 47 fois






Pub avec texte