Importations : Baisse de 12% de la facture alimentaire

Mardi 24 Juillet 2012

Les statistiques données auparavant, par différentes structures publiques prévoyant une bonne récolte cette année, ont conduit à une baisse de la facture alimentaire de l’Algérie. Selon les premières prévisions du secteur de l’agriculture, vu les conditions climatiques favorables, la récolte a atteint un seuil intéressant.


Importations : Baisse de 12% de la facture alimentaire
A cet effet, les importations algériennes de produits alimentaires ont atteint 4,31 milliards de dollars au 1er semestre 2012, contre 4,90 durant la même période de 2011, en baisse de 11,91%, a-t-on appris hier, auprès des Douanes algériennes. Notons, que cette baisse de 584 millions de dollars de la facture alimentaire de l'Algérie est due essentiellement à un recul des importations des céréales, lait et sucre, selon les chiffres du centre national de l'informatique et des statistiques des Douanes (Cnis). Aussi, le groupe de produits des céréales, semoules et farines a reculé de 23,10%, passant de 2,07 mds usd au 1er semestre 2011 à 1,59 md usd. Il est à indiquer, que ce groupe représente une part de 36,94% de la structure des biens alimentaires qui représentent une proportion de 18,75% du volume global des importations de l'Algérie.
 
En plus, les importations du blé, qui représentent une « importante » part dans ce groupe, ont enregistré une chute de plus de 33%, passant de 1,51 md usd à 1,01 md usd durant la même période de référence déjà évoquée. Il convient de savoir, que l'Algérie n'importera pas de blé dur et d'orge en 2012 en raison de bonnes prévisions de récolte pour la campagne 2011-2012, selon l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC).
 
A ce propos, le directeur Noureddine Kehal a déclaré « nous avons une production qui va couvrir nos besoins jusqu'au-delà de 2012. Donc, nous ne serons pas présents sur le marché international du blé dur et d'orge jusqu'à la fin de 2012. Par contre nous continuerons à importer le blé tendre ». A cet effet, les prévisions du secteur tablent sur une production de 56 à 58 millions de quintaux de céréales lors de cette campagne contre 45 millions de quintaux la saison précédente, soit une hausse de près de 33%. D'autres produits importés ont également participé à cette baisse. Il s'agit également des laits et produits laitiers (22,80%) et les sucres et sucreries (14,08%) ainsi que les légumes secs (6,85%).

Baisse de la facture des laits, sucre et légumes secs..

 La facture des importations des laits et produits laitiers, qui représentent une part de 16,3% du groupe des produits alimentaires, est passée de 912,52 millions usd durant les six premiers mois 2011 à 704,47 millions usd, enregistrant ainsi une baisse de 22,80%. En plus, les importations des sucres et sucreries a également connu un recul de14,08% en terme de valeur, passant de 492,54 à 423,21million usd. De leur coté, les légumes secs et autres ont également enregistré une baisse mais qui reste de moindre ampleur (-6,85%) avec un montant qui est passé de 156,01millions usd à 145,32 millions usd, précise le Cnis. Sur un autre plan, la facture alimentaire de l'Algérie s'est caractérisée durant les six premiers mois 2012 par une forte hausse de 42,30% des viandes, passant à 115,4 millions de dollars contre 81 millions usd pour la même période de 2011.
 
Cependant, d'autres produits ont connu des hausses mais de moindre ampleur. Il s'agit des café et thé avec +27,03%, totalisant 203,3 millions usd contre 160 millions à la même période 2011. En général, la balance commerciale de l'Algérie a enregistré un excédent de 15,78 milliards de dollars au 1er semestre 2012, contre 12,45 mds usd durant la même période en 2011, soit une hausse de 26,7%.

A.A.B / Agence
Lu 145 fois




Facebook
Rss
Twitter

+17
H: +19°
L: +10°
Alger
Lundi, 25 Mars
Prévisions sur 7 jours
Mar. Mer. Jeu. Ven. Sam. Dim.
           
+22° +22° +21° +23° +24° +22°
+11° +11° +10° +14° +14° +

Pub avec texte

Téléchargez l'édition du jour en PDF


Vidéo dans l'Actualité