L'actualité
Facebook
Twitter

A défaut de Vérité, on évitera le mensonge.

Législatives du 4 mai 2017 : Ouyahia appelle à une forte participation

Dimanche 19 Mars 2017

Le secrétaire général du Rassemblement national démocratique (RND), Ahmed Ouyahia, a appelé, samedi à Illizi, à une forte participation aux prochaines élections législatives.


Animant un meeting à la maison de la Culture Othmani-Bali, M.Ouyahia a invité les citoyens  à se rendre massivement aux urnes, le 4 mai prochain, afin de voter pour la stabilité du pays, la poursuite de l’effort de développement dans les différents domaines et la formation d’un parlement "fort" qui répond aux attentes et objectifs de la Nation.
Il a, dans ce sens, appelé les militants de sa formation politique à livrer un "message  d’espoir" à travers l’ensemble du pays, et à œuvrer à la préservation de la sécurité et la stabilité du pays, en contribuant à la protection des frontières en soutenant les corps de sécurité déployés sur la bande frontalière. 
Le SG du RND a, en outre, appelé aussi à préserver les valeurs nationales et religieuses de la société algérienne, basées sur un Islam modéré, à rejeter toutes les formes d’extrémisme et à  rester attachés au référent religieux algérien véhiculé par les imams, savants et zaouias du pays.
Sur un autre plan, Ahmed Ouyahia a appelé à ne pas se laisser influencer par les idées  destructrices intruses visant l’atteinte à la sécurité et la stabilité du pays, et à veiller à la sauvegarde de l’unité nationale.
Au chapitre du développement, il a mis l’accent sur les différents programmes mis en place  par l’Etat en faveur des régions du Sud, dont la wilaya d’Illizi, ainsi que sur les principaux projets ayant contribué à l’amélioration des conditions de vie du citoyen dans tous les domaines.
L’Algérie, et en dépit des turbulences financières traversées, a su préserver sa  souveraineté financière, a évité le recours à l’endettement extérieur et a œuvré à la  rationalisation des dépenses publiques, a-t-il dit dans ce même cadre, avant d’appeler certaines formations politiques et analystes économiques à «ne pas effrayer» le citoyen et à consolider la souveraineté économique du pays.
Les pouvoirs publics s’emploient, a-t-il dit, à générer de nouvelles ressources, de sorte  à contribuer à une libération de la dépendance des hydrocarbures et à instaurer une dynamique  d’investissement dans le tourisme, l’agriculture et autres, et capitaliser les facilitations préconisées par l’Etat dans ce sens, a soutenu Ouyahia, citant l’exemple du programme spécial lancé par le président de la République Abdelaziz Bouteflika de la wilaya de Biskra en 2009 et portant sur le soutien à l’agriculture et les avantages accordés à l’investissement, au Sud  notamment.
L’Etat algérien, a-t-il ajouté, accorde un intérêt particulier à tout ce qui a trait à la  vie quotidienne du citoyen et n’a pour cela pas introduit de charges fiscales sur des segments essentiels (eau, santé, éducation, alimentation et autres). «Il appartient, toutefois, de mettre  fin à la spéculation sur les prix», a-t-il souligné.
Le SG du RND avait tenu vendredi une rencontre avec les militants de son parti à Illizi,  au cours de laquelle il a abordé une série de questions, notamment la préservation de la sécurité, le développement  et la préparation de la prochaine échéance électorale. Il a eu aussi une activité de proximité au niveau de la localité de Tin-Tourha.
 

Par R. N.
Lu 57 fois






Pub avec texte