L'actualité
Facebook
Twitter

A défaut de Vérité, on évitera le mensonge.

Mohammed Benhamou à partir d’Aïn Defla : «Le boycott ouvrirait grandes les portes de la fraude»

Mercredi 19 Avril 2017

​Le président du parti El Karama, Mohammed Benhamou, a réitéré depuis Djendel (Aïn Defla) son appel pour une participation massive aux prochaines élections législatives, estimant que le boycott ouvrirait grandes les portes de la fraude.


Animant un meeting à la salle omnisport de la ville, M. Benhamou a indiqué que la participation à ce rendez-vous électoral constitue une opportunité pour l’ancrage de la démocratie, appelant toutefois ses militants à faire preuve de vigilance pour   déjouer   les desseins des tenants de la fraude. Soutenant que les partis politiques ne jouent plus leur rôle de fédérateur, il a estimé que le peuple constitue la   plus grande force politique en  Algérie. 
Le leader du parti Karama a regretté que certains comportements négatifs des élus du peuple aient contribué à conforter la position des tenants du boycott, relevant que ce dernier est synonyme de démission et d’irresponsabilité.
Pour lui, certaines régions du pays à l’image de Ain Defla ne se sont pas suffisamment développées à cause du comportement négatif de certains élus qui, à peine installés à l’APN, oublient les engagements tenus.
S’adressant aux jeunes présents dans la salle, il les a exhortés à se surpasser et à  marcher dans le sillage des martyrs pour lesquels la patrie était au -dessus de toute autre considération.
L’Algérie, ce paradis sur terre, mérite assurément plus d’attention de la part de tout un chacun, leur a-t-il lancé, affirmant que les ressources humaines constituent la plus grande richesse de toute nation.
Relevant que le terrorisme a été vaincu grâce aux sacrifices des patriotes et des services de sécurité de façon générale, il a soutenu que son parti n’a cessé de dire depuis 5 ans que la sécurité et la stabilité sont des conditions nécessaires pour tout développement.
 

Redacteur En chef
Lu 36 fois






Pub avec texte