L'actualité
Facebook
Twitter

A défaut de Vérité, on évitera le mensonge.

Produits de large consommation durant le Ramadhan : Plus de 600 points de ventes seront opérationnels

Samedi 14 Juillet 2012

Une bonne nouvelle pour les pères de familles. Plus de 600 points de ventes de produits de large consommation seront mis à leur disposition durant tout le mois du Ramadhan, à travers 15 willayas.


Produits de large consommation durant le  Ramadhan : Plus de 600 points de ventes seront opérationnels
C’est du moins ce que nous a déclaré, hier, le président du directoire de la Société de gestion des Participations des productions animales (SGP-Proda) Kamal Chadi, joint par téléphone. « Cette initiative vise à la régulation du marché, notamment durant ce mois de Ramadhan, où les prix des produits de large consommations s’envolent. A titre illustratif, le prix de la viande blanche congelée, oscillera entre 250 et 260 da/kg, alors que celui de la viande rouge sera commercialisée, entre 450 et 550da/kg.
 
Cela, va permettra aux familles à revenus modestes, de s’approvisionner et  va contribuer aussi à la baisse des prix de ce produit indispensable durant le mois de Ramadhan. Et nous voulons également à travers cette initiative, de monter graduellement un réseau de distribution » souligne-t-il.  Et d’ajouter «l’approvisionnement du marché en viandes rouges et blanches se poursuivra durant le mois de Ramadhan. «Nous avons une bonne production, en matière de cheptel dépassant les 22 millions de têtes avec une bonne consommation de viande rouge avoisinant les 380.000 tonnes/an», dira-t-il.
 
A cet effet, il convient de rappeler  qu’il est prévu l’importation de 50 000 tonnes de viande bovine pour ce mois Sacré, afin de ramener les prix à un niveau acceptable. Il convient de savoir que c’est la deuxième fois que Sgp-Proda, organise un tel événement, et ça en étroite collaboration avec l’Union des travailleurs Algériens (UGTA), des grossistes et les oeuvres sociales des entreprises. « Pour l’année passée on a mis à la disposition des citoyens 361 points de vente, et c’était une réussite sur tous les plans » se réjouit, notre interlocuteur.
 
Pour cette année, l’esplanade du siège national de l’UGTA, sera le théâtre de cet espace commercial. Une quinzaine de chapiteaux sont déjà en cours d’installation où différents produits seront étalés. « En plus de la viande rouge et blanche, nous allons aussi commercialiser des produits de large consommation, tels que les huiles de table, les dattes, les fruits et légumes, en bref, tous les produits du terroir » rassure-t-il. Interrogé sur la spécificité de cette deuxième édition, Kamal Chadi, nous indique que « même les wilayas de l’extrême Sud auront leurs espaces commerciaux, telles que Tamanrasset et Bechar » révèle-t-il.
 
En outre, les différents opérateurs, qui vont prendre part à cette initiative, seront soumis à un cahier des charges où les prix doivent être à la portée des consommateurs.  Abordant dans le même sillage, il convient de rappeler, qu’afin d’organiser le marché des viandes et répondre ainsi aux besoins croissants de la population, l’Office national interprofessionnel des légumes et des viandes (Onilev) débutera bientôt son activité. Cet office qui sera l’intermédiaire entre les producteurs et les consommateurs, aura pour charge la gestion, la régulation et la commercialisation des viandes et des produits agricoles de large consommation.
 
Cette mesure fait partie d’un programme d’investissement de 21 milliards de dinars que compte réaliser Proda durant les quatre années à venir en vue de renforcer son rôle de régulation du marché des viandes. Enfin, une chose est sûre, le consommateur appelle de tous ses vœux la réussite de ce système de régulation qui signerait la fin de l’emprise des spéculateurs et de la flambée des prix de la viande rouge.

Youcef.T
Lu 139 fois






Pub avec texte