Un article du journal a porté atteinte à l’hymne national : L’Algérie proteste auprès du Daily Telegraph

Mardi 31 Juillet 2012

Un article du journal a porté atteinte à l’hymne national : L’Algérie proteste auprès du Daily Telegraph
On ne joue pas avec les symboles d’une nation ! La publication d’un article de presse jugé provocateur envers l’hymne national «Qassaman» n’a pas tardé à susciter l’indignation des autorités algériennes qui ont protesté officiellement auprès du tabloïd britannique The Daily Telegraph, qui a publié l’article.
 
N’appréciant pas du tout «l’humour britannique», l’ambassade d’Algérie à Londres a élevé une «vive protestation» auprès du directeur de la publication du Daily Telegraph qui a porté atteinte, dans un article de presse, à l’hymne national, a indiqué dans une déclaration à APS le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani.
 
«Réagissant à l’article paru le 26 juillet dans la version online du Daily Telegraph qui porte atteinte aux symboles de l’Etat algérien, particulièrement à son hymne national, l’ambassade d’Algérie à Londres a élevé une vive protestation auprès du directeur de cette publication, assortie d’une mise au point à insérer dans ce quotidien», a précisé M. Belani. En fait, l’article en question s’est mis à distribuer des bons et mauvais points aux 205 pays participant aux JO 2012 qui se déroulent dans la capitale britannique.
 
Un jeu qui n’a évidemment pas été du goût d‘Alger, puisque le journal londonien prend comme paramètre non pas les performances sportives des délégations qui y participent, mais plutôt la «virulence» de leurs hymnes nationaux respectifs.
 
Le journal a ainsi classé «Qassaman» parmi les hymnes nationaux les plus «agressifs» notamment à l’égard de la France coloniale.
 
Allant plus loin dans sa riposte, le porte-parole du MAE a indiqué qu’«une démarche sera effectuée auprès des autorités compétentes pour attirer leur attention sur la teneur de cet article qui bafoue l’esprit et l’idéal olympique, porte atteinte aux longues souffrances endurées par le peuple algérien pour recouvrer son indépendance et sa dignité de nation souveraine et qui attente à son hymne national qui est une conquête immuable de la glorieuse Révolution du 1er-Novembre 1954», a-t-il ajouté.

L ’ONEC dénonce le néocolonialisme britannique

Se joignant aux réactions de la diplomatie, l’Organisation nationale des enfants de Chouhada (Onec) a dénoncé, avec vigueur les provocations émanant du journal britannique The Daily Telgraph à l’encontre de l’hymne national.
 
«Nous dénonçons et condamnons avec la plus grande vigueur cette attitude hostile, immorale et criminelle qui s’inscrit dans l’esprit néocolonialiste britannique», a souligné l’Onec dans un communiqué indiquant que le «Daily Telegraph feint ignorer le contenu de l’hymne de son pays et ceux de nombreux autres pays au passé colonialiste». «Notre hymne national est un chant glorifiant les hauts faits d’un vaillant peuple qui a consenti de lourds sacrifices pour arracher, au prix de la vie d’un million et demi de ses enfants, sa souveraineté et purifier sa terre de la présence coloniale», a souligné le communiqué.
 
«Cet hymne est le symbole de notre souveraineté, il représente notre Etat. Bien d’autres peuples ayant lutté contre le colonialisme s’en sont inspirés», a rappelé le communiqué qui met l’accent sur la nécessité pour les hommes dignes de dénoncer ces viles attitudes.
 
Enfin, l’Onec a estimé que l’Etat devrait mettre fin à ces attitudes en «usant de tous les moyens pour amener ce journal à présenter des excuses pour cet acte criminel».

Ziri Mebrouk
Lu 381 fois




Facebook
Rss
Twitter

+17
H: +19°
L: +10°
Alger
Lundi, 25 Mars
Prévisions sur 7 jours
Mar. Mer. Jeu. Ven. Sam. Dim.
           
+22° +22° +21° +23° +24° +22°
+11° +11° +10° +14° +14° +

Pub avec texte

Téléchargez l'édition du jour en PDF


Vidéo dans l'Actualité